Son action : la redécouverte d’un patrimoine

La reconnaissance d’un patrimoine oublié

Fidèle à ses objectifs, l’association s’est appliquée, au cours de ces dernières années, à mieux faire connaître ce patrimoine menacé par le temps, l’indifférence, l’évolution de l’environnement dans lequel il s’inscrit et qui grignote les dernières traces de son histoire.

Plusieurs manifestations ont permis cette « redécouverte » par le grand public. Parmi les plus remarquées :

En 2004, participation à l’initiative  Louvre Estuaire « Regard sur le patrimoine monumental » qui conduisit à Marcenais les représentants du Louvre.
En 2005 et 2007, accueil de la Fête à Léo, dans le cadre des Scènes d’été en Gironde,.
En 2006 et 2008, interventions dans différents projets pédagogiques : collégiens, élèves de classes primaires, étudiants de l’Université de Bordeaux 3 dans le cadre de leurs recherches…
En 2010, partenariat avec l’historien Didier Coquillas sur le projet « Templiers et Hospitaliers en Haute-Gironde » qui permet de présenter le site de Marcenais et son histoire au grand public.

Se sont également développés des partages de connaissances et des échanges de savoir-faire avec les associations travaillant sur les mêmes problématiques : Association de Recherche Historique de St Laurent d’Arce, Amis de Léo Drouyn, Aquitaine Historique, Recherches Archéologiques Girondines (Sallebruneau), l’Association de Sauvegarde du Patrimoine albin… pour ne citer que les principaux.

On estime aujourd’hui à plus de 2000 le nombre de visiteurs qui ont été accueillis à Marcenais par l’association ces dernières années…